language

The Guikas Collection

1961 Ferrari 250 GTE 2+2 by Pininfarina

France | Le Castellet, France

19 November 2021


Buyer's Premium for this lot is:
  • 15% of the hammer price up to and including €200,000
  • 12.5% of the hammer price in excess of €200,000
Inquire Shipping
Chassis No.
Engine No.
2769 GT
2769
  • Exhibited at the 1961 Paris Motor Show
  • Retains full numbers-matching engine, gearbox and rear axle
  • Only five French owners from new; current ownership for more than 20 years
  • Less than 68,000 original km
  • Presented with Ferrari use and maintenance manual
§

In a break with tradition, the 250 GTE 2+2 was formally introduced by Ferrari at the 1960 24 Hours of Le Mans, rather than at a motor show—no doubt as a means way to signal this more practical Ferrari’s performance credentials. The new model signalled a milestone for Ferrari, representing the company’s ever-increasing focus on road cars, with the 250 GTE 2+2 being the marque’s first true production four-seater. More typical displays followed, of course, and the 250 GTE 2+2 exhibited by Ferrari at the 48th Salon de L’Automobile in Paris in 1961 was chassis number 2769 GT—the same Prancing Horse presented here for sale.

The 250 GTE 2+2 shared the same wheelbase as the 250 GT Coupé and Cabriolet variants and was equipped with a similar Colombo V-12 engine. It was capable of a top speed of just over 150 mph, proving to more traditional Ferrari clients that performance would never be compromised in a car from Maranello. Capable of accelerating to 60 mph in under eight seconds, the 250 GTE 2+2 was supplied with four-wheel power disc brakes, front double-wishbone suspension, and rear semi-elliptic leaf springs. With coachwork by Pininfarina, the 250 GTE 2+2’s styling was not only that of stately elegance, but instantly recognisable as a Ferrari.

Chassis number 2769 GT was purchased after the car debuted at the Paris Motor Show by French politician Albin Chalandon on 18 October 1961. Delivered via official Ferrari dealer Franco-Britannic Autos Ltd., this special example was finished in a striking Grigio Fumo, or Smoke Grey, with a Beige Connolly leather interior and carpets. Two French owners would follow Chalandon and the car would subsequently be registered on French plates “20 LR 75”. Next advertised for sale on 14 October 1982 for 90,000 Francs, the car would be purchased by its fourth owner, Jacques Vassal, also of France.

Mr. Vassal had the car refinished in its present ivory in 1986; this work was documented in two contemporary French automotive publications, by Le Fanauto in 1988 and by Auto Passion in 1990. After receiving significant mechanical work by Garage Aurelia in 1997, it joined the Guikas Collection in August 1999. It has covered a reported 3,000 km since the completion of this mechanical work, and its odometer displays under 68,000 km at the time of cataloguing.

Recently Ferrari Classiche has conducted a thorough inspection on 2769 GT and has confirmed it retains its full numbers matching drivetrain. Having benefitted from the care of only five owners from new, this 250 GTE 2+2 presents an excellent opportunity to own one of Ferrari’s first four-seater grand tourers.

---

Exposée au Salon de Paris 1961

Toujours équipée de son moteur, de sa boîte et de son train AR à numéros concordants

Seulement cinq propriétaires français depuis l'origine ; propriété de son vendeur depuis plus de 20 ans

Moins de 68 000 km depuis l'origine

Proposée avec sa notice d'utilisation et son carnet d'entretien Ferrari

Contrairement à la tradition, la 250 GTE 2+2 fut officiellement présentée par Ferrari lors des 24 Heures du Mans 1960, et non lors d'un Salon de l'automobile, sans aucun doute pour souligner le potentiel de performance de cette Ferrari plus pratique. Ce nouveau modèle représentait une étape pour Ferrari, car la 250 GTE 2+2 était la première véritable quatre-places de série de la marque, ce qui témoignait de son intérêt toujours croissant pour les voitures de tourisme. Bien évidemment, des expositions plus traditionnelles s'ensuivirent, et la 250 GTE 2+2 que Ferrari exposa sur son stand du 48ème Salon de Paris, en 1961, était la voiture au Cheval cabré châssis 2769 GT, celle-là même qui est proposée à la présente vente.

La 250 GTE 2+2, qui reprenait l'empattement des coupé et cabriolet 250 GT, était équipée d'un V12 Colombo semblable au leur. Elle dépassait les 240 km/h et abattait le 0 à 100 km/h en moins de huit secondes, prouvant ainsi aux habituels clients de Ferrari que Maranello ne transigerait jamais sur les performances de ses voitures. Elle était dotée de quatre freins à disques assistés, d'une suspension avant à double triangle et de ressorts semi-elliptiques à l'arrière. Avec à sa carrosserie due à Pininfarina, la 250 GTE 2+2 n'était pas seulement majestueusement élégante, elle était aussi instantanément identifiable comme une Ferrari.

Le châssis 2769 GT fut acheté le 18 octobre 1961, après la présentation de la voiture au Salon de Paris, par le politicien français Albin Chalandon ; il se la fit livrer par Franco-Britannic Autos Ltd., le concessionnaire officiel Ferrari. Elle était d'un impressionnant gris fumé (Grigio Fumo), avec un intérieur en cuir Connolly beige et tapis assorti. Deux autres propriétaires français succédèrent à M. Chalandon, et la voiture finit par être immatriculée 20 LR 75. Plus tard, elle fut mise en vente pour 90 000 Francs et fut achetée le 14 octobre 1982 par son quatrième propriétaire, Jacques Vassal, habitant lui aussi en France.

En 1986, M. Vassal fit repeindre sa voiture dans sa teinte ivoire actuelle ; ces travaux sont cités dans des publications automobiles françaises d'alors, Le Fanauto en 1988 et Auto Passion en 1990. Après avoir bénéficié en 1997 de travaux mécaniques d'envergure, par les soins du Garage Aurelia, elle rejoignit la Collection Guikas en août 1999. Elle est donnée pour avoir parcouru 3 000 km depuis la fin de ses travaux mécaniques, et son compteur affiche moins de 68 000 km à l'heure de l'édition du présent catalogue.

Ferrari Classiche a récemment examiné en profondeur la 2769 GT et a confirmé qu'elle était toujours équipée d'une chaîne de traction à numéros concordants. Cette 250 GTE 2+2, qui a connu les soins de seulement cinq propriétaires depuis l'origine, représente une excellente opportunité de posséder l'une des premières Ferrari quatre-places de grand tourisme.

Suggested lots