language

The Guikas Collection | Lot 157

1967 Lola T70 Mk III Coupé

{{lr.item.text}}

{{x.text}}

€432,500 EUR | Sold

France | Le Castellet, France

19 November 2021


Chassis No.
SL73/111
  • One of only nine original Lola T70 MkIII Coupés
  • Successfully raced in period in Sweden, later in SCCA events in the United States
  • One of the most beautiful GT race cars of the 1960s
  • Invoices and documentation spanning over four decades
  • Raced in the 2008 Le Mans Classic
  • Carefully maintained in current ownership for the last 17 years
§
Please note that this lot is sold on a Bill of Sale.

The Lola T70 was produced between 1965 to 1969, conceived by Eric Broadley of Lola Cars and honed by John Surtees with the intention of manufacturing a V-8 race car to attract sales from the United States.

This Lola T70 Mk III, Chassis number SL73/111, was supplied to the Swedish driver Yngve Rosqvist on 2 June 1967. Rosqvist would field the T70 in five Swedish races; winning two, finishing second in one, placing third in one, and being disqualified in another. It would claim one last Swedish victory on 4 August 1968, driven by Per Brandström. In 1968, the T70’s first American race was the SCCA National in Kent, Washington, with Ed Leslie behind the wheel. The car would compete in three other SCCA races, failing to finish due to mechanical issues.

In 1972 the Lola was sold to Ron Southern and fielded in a three-hour endurance race at Laguna Seca, retiring due to losing the gearbox drain plug. Later that year, Southern raced at a SCCA National Race, taking second place. Barry Blackmore purchased the car in 1985, rebodying it to a Mk IIIB coupe. In 1989, Blackmore sold the car to Monte Shallet. Shallet received an invitation to race at the 1989 GT40 Reunion at Watkins Glen. The car was driven to victory by Monte Shallet and Mark Simpson as number "77" as they competed against ten Ford GT40s. In 1996, George Stauffer acquired the car and rebodied SL73/111 back to Mk III Coupe, with costs exceeding $9,500. SL73/111 was purchased by Mr. Guikas, its current owner, in 2004. It was raced at the Le Mans Classic in 2008.

SL73/111 today is presented in red, the colour it sported when first driven by Rosqvist, but has the addition of a central white stripe. The T70 is powered by a Chevrolet small-block V-8 fuelled by four Weber 48 IDAs. It retains the five-speed Hewland L.G. 600 transaxle gearbox. This Lola T70 presents a wonderful opportunity to acquire a rare British-made race car with fantastic history and documentation, eligible to most of the greatest classic car races such as Le Mans Classic.

---

L'une des neuf Lola T70 MkIII Coupé d'origine

Engagée en son temps avec succès en Suède, puis aux Etats-Unis dans des épreuves du SCCA

L'une des plus belles GT de course des années 1960

Factures et documents s'étalant sur plus de quarante ans

Engagée en 2008 au Le Mans Classic

Soigneusement entretenue ces 17 dernières années par son propriétaire actuel

La Lola T70, produite de 1965 à 1969, fut conçue par Eric Broadley, de Lola Cars, et préparée par John Surtees dans le but de produire une voiture de course à moteur V8 susceptible de favoriser les ventes aux Etats-Unis.

Cette Lola T70 Mk III, châssis numéro SL73/111, fut livrée neuve le 2 juin 1967 au pilote suédois Yngve Rosqvist. Celui-ci l'engagea dans cinq courses en Suède, avec pour bilan deux victoires, une place de deuxième, une de troisième et une disqualification. La voiture remporta une dernière victoire suédoise le 4 août 1968, pilotée par Per Brandström. Pour 1968, la première course américaine de la T70 fut le SCCA National à Kent, Etat de Washington, avec Ed Leslie au volant. La voiture disputa trois autres épreuves du SCCA, mais ne put terminer pour cause d'incidents mécaniques.

En 1972, la Lola fut vendue à Ron Southern qui l'engagea dans une course d'endurance de trois heures à Laguna Seca, où elle dut abandonner après avoir perdu son bouchon de vidange de boîte. Plus tard dans l'année, Southern prit part à une épreuve du SCCA National Race, où elle remporta la deuxième place. Puis elle fut rachetée en 1985 par Barry Blackmore, qui la recarrossa en coupé Mk IIIB et la revendit en 1989 à Monte Shallet. Ce dernier fut invité à participer à la concentration de GT40 de 1989, à Watkins Glen ; la voiture fut menée à la victoire sous le numéro 77 par l'équipe Monte Shallet / Mark Simpson, alors qu'elle se battait contre dix GT40. En 1996, ce fut George Stauffer qui acquit la voiture et lui redonna sa carrosserie de Mk III Coupé, moyennant plus de 9 500 dollars. Puis la SL73/111 fut achetée en 2004 par M. Guikas, son propriétaire actuel. Elle a participé au Le Mans Classic de 2008.

La SL73/111 est à ce jour de couleur rouge, la couleur qu'elle arborait lorsque Rosqvist la conduisit pour la première fois, mais avec maintenant une bande centrale blanche. Elle est motorisée par un V8 bloc court Chevrolet alimenté par quatre Weber 48 IDA et est toujours équipée de sa boîte-pont Hewland L.G. 600 à cinq rapports. Cette Lola T70 représente une magnifique opportunité d'acquérir une voiture de course britannique, à l'historique et à la documentation fantastiques, éligible à la plupart des grandes courses de classiques telles que Le Mans Classic.

Blog posts

Suggested lots